Doctor Strange & Me.

docteurstrangeanimationavecsevicreamy J’adore les supers héros, quel que soit l’univers : Marvel, DC Comics… leurs films me font rêver. Un monde où la population est protégée par des « hommes, femmes, entités extraterrestres, ou simple être identifié ou non » emplies de valeur.

Alors quand j’ai appris que mon chouchou Benedict Cumberbatch jouait dans le prochain film Marvel, je me suis dit qu’il avait encore dû faire un bon choix : Docteur Strange de l’univers Marvel. C’est la bande regroupant Iron Man, Captain America, Hulk, Thor, Spiderman … Ce dernier joue le 1er  rôle de la série Sherlock, ou Khan dans Star Trek Into Darkness… il a une carrière de folie entre le théâtre, les cours métrages, le cinéma & la radio.

Pour celles qui ne le connaissent pas, il a la quarantaine, un regard à tomber, une voix grave, il fait 1m83 avec sa silhouette longiligne (tout les styles lui vont),  il est Britannique avec un charme So British, So Sexy. Son (seul) point faible ? Il est marié avec Sophie Hunter. Ils sont choux et attendent leur deuxième enfant.

docteurstrangesparsevicreamyJe ne suis pas une critique cinématographique mais pour vous faire court sans vous spoiler. C’est l’histoire du Docteur Stephen Strange, un neurochirurgien hautin mais talentueux (à la Docteur House sans vicodin) qui, après un tragique accident de voiture, perd l’usage de ses mains. Il part à la recherche d’une médecine alternative qui pourrait le guérir afin de reprendre son métier et de sauver des vies. Il découvre les secrets d’un monde caché mystique aux dimensions infinies qui feront évoluer son ouverture d’esprit et se remettre en question.

C’est un film d’action, sans longueurs, aux effets spéciaux très travaillés et le choix des acteurs est excellent (bons comme méchants). Je me suis attachée aux personnages. L’acteur principal retranscrit à la perfection la tristesse, la colère, la peur de l’échec, l’espoir et la confiance en soit.

De nombreuses scènes du film sont pleines d’humours comme les portails dans la bibliothèque, la visite à l’hôpital (scène des larmes) ou la fameuse cape (le surplace imposé) qui rend le personnage unique. Je pense toujours au film Pixar/Disney « Les Indestructibles » avec la fameuse phrase d’Edna Mode « Pas de capes ! » et tous les problèmes que cela entraîne. Celle du Docteur Strange prend une autre dimension très intéressante.

J’ai bien aimé le début avec l’initiation à la magie du héro d’une façon scientifique. Par contre, celle-ci est utilisée un peu gratuitement à la fin. J’ai entendu beaucoup de « Non, je n’irais pas le voir, la magie, c’est de trop ! Ils ont été trop loin les Marvels Comics ! »  sur ce film. Pour ma part, je trouve que Doctor Strange comme le film Thor nous ouvrent l’esprit sur d’autres galaxies ou univers parallèles. Bien sûr, ils restent des films mais ils nous font voyager, sortir de notre quotidien et ils véhiculent de bonnes valeurs même avec le nombre de mort.

Pour finir : « Avec ou sans 3D ». Ayant vu ce film deux fois, d’abord en 3D puis sans. Je dirais que la 3D prend son sens dans ce film. L’effet de profondeur sur les effets spéciaux des univers parallèles est magnifique et les petits détails ressortent davantage à cause de l’effet de mise au point imposé pour la 3D.

Mrs Sevicreamy en référence à Docteur Stranges par Sevicreamy
Mrs Sevicreamy

J’espère que cette critique positive vous aura plu. J’ai créé une animation en m’incorporant pour rigoler. Comme Docteur Strange arrive dans les Avengers, cela m’a donné cette idée de mise en scène pour passer le casting. Mes personnages sont encore statiques mais je vais progresser.

Je vous souhaite une bonne semaine. La semaine prochaine je vous réserve un article éthique.

A bientôt mes Sevicreamys. Bisous.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Comment