La femme idéale… *18* Est libre.

Pour une fois dans ma rubrique « La femme idéale » pas de titre ironique.

J’avais envie d’affirmer par une illustration NOS DROITS DE FEMME :

NOTRE LIBERTÉ.

La femme idéale est libre.
La femme idéale… *18* Est libre par Sevicreamy.

Nous avons le choix de vivre la vie que nous voulons : choisir son métier, de voter, décider pour qui on vote, de choisir l’homme d’une nuit ou l’homme de sa vie, le nombre d’enfants, de ne pas vouloir d’enfants, le choix de pratiquer une discipline sportive, de faire de longues études, de faire carrière dans n’importe quel métier, d’être reconnnue en tant qu’individu et non en tant que femme de quelqu’un, de se maquiller ou pas, de mettre des jupes comme des pantalons, d’aller où bon nous semble… en un mot, exister.

Mère d’une petite princesse qui veux faire du Taekwondo et de la dance classique, et fille d’une mère qui s’est toujours battue pour l’égalité homme/femme à son travail dans le respect et la bienveillance. J’avoue que les médias m’angoissent pour notre futur de femme en France comme dans le monde. Les images d’autres pays où le fait que des politiques fassent reculer nos avancées (récente signature d’un décret contre l’IVG aux USA) et me rappellent sans cesse la fragilité de notre condition. J’éprouve une profonde tristesse et je trouve tous ces hommes et femmes pathétiques. J’espère pour eux que l’amour de leur mère, de leur conjointe ou de leur fille leur rappellera que chaque humain sur terre a sa place et que le respect n’est pas une valeur c’est de la logique.

J’ai apprécié la réponse de Julien Doré à la journaliste Catherine Ceylac dans l’émission « Thé ou Café » qui lui demandait s’il était féministe. Je cite « Être conscient que la plupart du temps, les hommes se comportent comme des cons avec les femmes, ce n’est pas être féministe ! C’est juste être lucide ». Pas besoin d’être féministe donc pour dénoncer les injustices, d’après Julien Doré, il suffit de regarder la réalité en face. Je trouve que sa réponse est très JUSTE. Combien d’hommes pense la même chose ? En tous les cas, un bon nombre autour de moi et je suis heureuse d’évoluer dans un milieu sain malgré le harcèlement de rue que je subit depuis mes onze ans comme beaucoup de femmes en sortant de chez elles.

Depuis pas mal de temps, je suis le groupe Facebook Paye ta Sneck. C’est un projet participatif où des femmes et des hommes dénoncent des comportement sexistes, homophobes ou encore d’autres comportements discriminant au quotidien. Le nom de ce projet est vulgaire ?  Malheureusement  c’est bien moins vulgaire que ce qu’on entend quotidiennement. Je me suis abonnée à cette page pour me sentir moins seule.

J’espère qu’avec le temps les hommes et les femmes bienveillants feront avancer l’égalité et le respect entre les hommes et les femmes quelque soit sa couleur, sa religion où son appartenance sexuelle qu’il aura choisi. N’oublions pas que nous sommes complémentaires et riche de nos différences. On dirait une chanson du talentueux J. J. Goldman 🙂  Je vous rassure, je ne veux pas me présenter à Miss France. Lol ! Mais ça fait du bien de mettre à plat ses idées, ses convictions et l’envie que les choses s’arrangent.

J’espère que mon article vous aura plu. N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux. C’est important pour moi 🙂  Rendez-vous sur les réseaux sociaux !

Je vous souhaite une bonne semaine. Bisous mes Sevicreamy’s. 

A bientôt. Sevicreamy

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments

    1. Je suis ravie que mon article t’es fait découvrir cette page et merci Julie pour ton avis et ton liens. Je viens de regarder. Bienvenue sur mon blog 🙂

Leave a Comment